logo mayotte export demenagment ocean indien

Société méga nécoce

« Spécialiste du déménagement
vers l'Océan Indien »

+33 2 78 34 02 50

Rappel gratuit

Veuillez indiquer votre n° de téléphone svp
Demande de rappel envoyée, merci

Accueil Mayotte export > Conseils pour bien déménager avec Mayotte Export > Conseils pour bien déménager sur l'île de Madagascar

Conseils pour bien déménager sur l'île de Madagascar

Conseils pour bien demenager sur l'ile de Madagascar

Formalités d'entrée

Le visa est obligatoire. Il est délivré avant le départ par le consulat (s’assurer du délai de délivrance au préalable) ou, beaucoup plus simplement, à l’arrivée à l’aéroport de Tananarive (ou dans les aéroports de province reliés à l’île de La Réunion ou à Mayotte).

Pour une durée de 1 mois, c’est gratuit ! Pour un séjour de 60 jours, compter 70 €, celui de 90 jours est à 100 € et celui pour un séjour d’un mois transformable à 105 €.

ATTENTION ! Toutes ces infos sont à vérifier auprès des consulats, car la situation peut évoluer. Par ailleurs, il faut comptabiliser exactement son temps de séjour sur place au jour près, car les douaniers ne manqueront pas de le faire.

Dans tous les cas, fournir un passeport valable encore 6 mois après le retour.

Pour l'obtention du visa auprès du consulat, se munir de son passeport valable 6 mois après le retour, de la photocopie de son billet d'avion aller-retour confirmé (ou l'attestation de l'agence comportant les numéros de réservation des billets), 2 photos d'identité identiques, ainsi que le formulaire rempli et signé que l'on peut se procurer sur les sites des consulats et de l'ambassade (voir ci-dessous) ou sur place. Pour une demande par courrier, joindre une enveloppe affranchie en recommandé ou un Chronopost pour le retour du passeport avec le visa.

Argent

L'unité monétaire est l'ariary (Ar), qui a remplacé en 2005 le franc malgache (Fmg).

Dans certaines provinces, surtout au nord, les prix sont parfois encore donnés en francs malgaches : faites-vous le préciser pour éviter les malentendus !

Un ariary, mot signifiant « cinq francs », vaut cinq fois plus que 1 Fmg (soit 1 Ar = 5 Fmg).

On trouve des billets de 10 000, 5 000, 2 000, 1 000, 500, 200 et 100 Ar. Il existe aussi une série de pièces de 50, 20 et 10 Ar que vous aurez peu l’occasion d’avoir en main.

Compte tenu de la grande fluctuation du cours, nous avons choisi d’utiliser 3 200 Ar pour 1 € dans nos conversions (courant 2015), mais ce taux peut varier.

Les Hautes Terres (région de Tananarive)

La saison sèche dure d’avril à octobre, avec une période d’hiver austral de juin à août, très fraîche et venteuse, voire carrément glaciale le soir et la nuit. Prévoir une grosse laine ! Les pluies sont fortes mais courtes de mi-novembre à mars et parfois en juin.

La côte ouest

C’est la côte la plus sèche et la plus ensoleillée de Madagascar. Le Sud subit un soleil de plomb presque toute l’année avec quelques pluies de faible intensité de décembre à mars. À Nosy Be (nord-ouest), la saison sèche s’étend de mai à octobre. De novembre à mars, il y fait plus chaud, mais il peut y tomber beaucoup d’eau soudainement.

La côte est

Deux saisons, la saison des pluies, de décembre à avril, et... la saison où il pleut, de juin à août ! Bon, disons que la côte subit moins de pluies au cours des mois de mai, septembre, octobre et novembre : les meilleures périodes pour la parcourir. Les mois les plus arrosés sont juillet et août.

La saison cyclonique

Officiellement de mi-décembre à mi-avril, mais surtout de janvier à mars. S’il n’y a pas de cyclones tous les ans et s’ils ne touchent jamais tout le pays en même temps, ils sont en général assez destructeurs. La côte est et les pointes nord et sud sont toujours les plus touchées. Dans le meilleur des cas (pas de cyclone), il pleut beaucoup, même si cela ne veut pas dire partout ni tout le temps... Il fait d’ailleurs souvent très beau sur la côte ouest à cette période.

Santé

Madagascar ne possède pas encore d'infrastructure médicale d'urgence, hormis l'hôpital militaire de Tana et le récent Espace médical, sorte de SAMU-SMUR privé, plus ou moins performant. On conseille en fait de s’adresser à la partie clinique de l’Institut Pasteur de Tana (médecins français). Quelques villes et villages importants sont équipés d'un dispensaire, d'une mission, ou comptent au moins un médecin ou un infirmier, mais souvent dépourvus de tout médicament et matériel médical. Alors, pensez à prendre une pharmacie de base.

Ne pas faire don des médicaments à des particuliers.

En cas d'accident grave ne pouvant être pris en charge sur place, il faut immédiatement contacter votre assurance personnelle, prise avant votre départ bien sûr, pour être rapatrié à Tana puis à La Réunion, ou vers l'Europe.

Décalage horaire

L’été, quand il est 12h à Paris, il est 13h à Tananarive. L’hiver, c’est 2h en plus : quand il est 12h à Paris, il est 14h à Tananarive. Attention, durant l’hiver austral, le soleil se lève dès 5h30-6h et se couche vraiment tôt, vers 17h30-18h. Et c’est encore pire en descendant vers le sud !

Électricité

Le courant utilisé est du 220 V et les prises sont les mêmes qu’en France.

Les grandes villes connaissent régulièrement des dysfonctionnements dans l’approvisionnement en électricité : la Jirama (société d’État) coupe souvent plusieurs heures par jour dans les zones non prioritaires... Certains établissements y suppléent par leur propre groupe électrogène, et les panneaux solaires commencent à s’étendre.

Ne pas oublier les lampes de poche (avec dynamo, plus pratique !). Dans certaines régions très isolées, il n’y a parfois pas d’électricité du tout. Le soir, c’est bougie ou lampe à pétrole.

Cuisine

Le repas malgache

Vous pourrez prendre votre sakafo (repas) typiquement malgache dans un hotely ou chez l'habitant.

- Il se compose avant tout d'une grosse assiette de riz (le vary). Cette céréale représente 60 % de l'alimentation quotidienne des Malgaches.

- Base de l'alimentation, le riz vous sera systématiquement servi avec les deux plats « nationaux ». Le romazava est un bouillon parfumé à base de viande (généralement du zébu) et de brèdes. Le ravitoto est un ragoût de viande de porc mijoté avec des feuilles de manioc pilées.

Les poissons et crustacés

Vous pourrez aussi vous gaver de poissons et crustacés d'eau douce (tilapia, anguille, écrevisse...), et de poissons et fruits de mer, très abondants sur les côtes. Thon, daurade, capitaine... en sauce ou grillés, raviront votre palais. N'omettez pas de goûter aux crevettes, aux camarons (crevettes de taille olympique), aux calamars, aux crabes ou aux langoustes (sauf entre janvier et avril, où la pêche est interdite), ou aux cigales de mer.

Page précédente

D'autres conseils pour votre déménagement :